Fond templateRED2

L'atelier d'art se divise en deux étapes : la séance et la concertation.

La séance est le temps pendant lequel le musicien spécialisé est en interaction avec les participants. Chaque séance se divise en plusieurs séquences, choisies par le musicien, en lien avec le projet. L'ordre et la durée de ces séquences peuvent varier en fonction du niveau d'implication demandé et de la réactivité du public.

Toutefois, en milieux spécialisé, pour que l'activité se déroule dans les meilleurs conditions, certains repères sont indispensables à fixer. L'accueil permet de mesurer la disponibilité du groupe (fatigue, agitation, événements...). La fin de l'intervention est progressivement amenée dans les dernières séquences pour qu'elle n'apparaisse pas comme une rupture.

La concertation est le temps d'après séance pendant lequel le musicien spécialisé et le référent mettent en commun leurs observations. En respectant leurs compétences mutuelles, ils remarquent les émotions et les réactions qu'engendrent les exercices. Ils notent l'investissement de chacun. Le musicien spécialisé prend en compte ces informations. Ils mesurent la différence entre la préparation et le déroulement de sa séance. En adaptant régulièrement son contenu, il vise à réduire cet écart. La concertation est le trait-d'union indispensable entre les séances, car elle garantit l'évolution du projet.

Un journal de l'atelier est tenu afin de répertorier le parcours des participants dans cette activité.

  • Les interventions musicales en Milieu Spécialisé

    L'association des CMR Landes développe des ateliers musicaux auprès des enfants et adultes handicapés mais aussi avec des personnes âgées

    Lire la suite
  • Télécharger le guide "la musique en milieu spécialisé"

    Téléchargez cette fiche au format pdf

    Lire la suite
  • 1
  • 1